#21 – avril 2011

Spectres du cinéma

Les Spectres ont un site

Chaplin au Louxor

En tout monde peut surgir un site. (Alain Badiou)

www.spectresducinema.org

Textes récents :

Critiques, vos papiers

Carrie White au bal des vampes pires
Black Swan (D. Aronofsky)

De temps en temps, il est bon de se reposer une question toute bête : pourquoi continuer à aller au cinéma ? Voir des films ne devrait jamais devenir une pratique routinière, venant se greffer au travail et au reste. Le cinéma n’est pas un besoin comme un autre. Y aller par habitude, comme on va manger [...]

Hereafter (C. Eastwood)

Partons de deux scènes. Dans la première, Cécile de France présente son show télé en direct, un genre d’Envoyé Spécial, où elle se charge d’interroger on ne sait quel patron sans scrupules, accusé de faire travailler des enfants. Bientôt, elle ne l’écoute plus, obnubilée qu’elle est par ses visions de l’au-delà, qui la hantent depuis [...]

Miroir, mon beau miroir…
Somewhere (S. Coppola)

Puisqu’il y a les « pro » et les « anti », disons tout de suite que chez les Spectres, on a pas beaucoup aimé Somewhere. Et pourtant nous avions envie d’en parler (voir le forum), c’est donc qu’il en reste quelque chose. Mais plutôt que de s’appesantir sur les faiblesses du film que certains considèrent comme des forces, [...]

Cinéma(s) aux marges

Joël Pommerat, ou le théâtre de la cruauté en temps de crise
Ma Chambre froide (J. Pommerat)

« Ma Chambre froide », Joël Pommerat Joël Pommerat présente en ce moment sa dernière création, Ma Chambre Froide, aux Ateliers Berthier de l’Odéon. Il fait depuis quelques années partie des valeurs sûres du théâtre contemporain (avec Mwouawad, Warlikowski, Castellucci, Ostermeier, Fisbach, Fabre, Marthaler…), de ceux qui sont invités chaque année dans les théâtres et les festivals [...]

Des histoires, du cinéma

Le Monde et la Croix (1° partie)
My Darling Clementine (J. Ford)

Analyse de la première séquence de My Darling Clementine de John Ford. [...]

La Révolution est une fête mobile, dit le cinéma. (1)
Octobre (S. M. Eisenstein)

Une statue surplombante + une foule qui monte à l’assaut + on tend des cordes + la statue est effondrée… Dès le début d’Octobre, Eisenstein expose le conflit figuratif qui traverse tout le film, entre le mouvement révolutionnaire et le statisme de la réaction. Naturellement, la révolution y est ce qui survient, bouge, grouille et [...]

Miscellanées

Des visages

« La critique devrait saisir l’occasion exceptionnelle qui lui est offerte par la disparition provisoire de la presse cinématographique spécialisée dans le culte de la vedette, pour prendre à sa charge le bon combat. Aussi bien, serait-il hautement désirable de voir s’établir une certaine spécialisation de la critique. La presse quotidienne pourrait donner avec un [...]

Oncle Boonmee

Un couple parmi d’autres est allé voir Oncle Boonmee. Récit. Elle pousse difficilement la lourde porte de sortie et vacille sous le poids de l’intense lumière blanche. Il lui emboîte le pas. Elle sent dans son dos les frémissements d’un ricanement prêt à jaillir et qui annonce probablement une pauvre vanne moquant la faiblesse physique [...]

Takamine Hideko

Le corps de Takamine Hideko, un mètre cinquante-trois, une bouille reconnaissable parmi mille autres, a rendu l’âme le 28 décembre. Je ne l’ai appris que le 31 décembre, via un post Facebook. Je ne vous parlerai donc pas ici du film sur le créateur de ce site, qui m’a permis d’apprendre ce que je n’aurais [...]

Explorations
Les spectres, en cette année…

Une année est un trajet. Un chemin parcouru, des endroits traversés, une distance réalisée. Certes, cette idée de cheminement est toujours à refaire, l’initiative n’est jamais totalement préconçue. On part d’un temporaire vers un inconnu, on ne sait jamais trop d’où l’élan nous est venu ; on ne sait comment il nous pousse et nous motive [...]

What’s up, cinéma ?

Jean Epstein, je connais pas trop ses films. J’allais dire que j’en ai vu aucun, mais je me le rappelle maintenant, j’en ai vu un. C’était à la Cinémathèque, dans la salle « Jean Epstein », ce qui m’avait amusé. Malheureusement je n’en garde pas un souvenir impérissable ; ça s’appelait La chute de la maison Usher, je [...]

Choisir un visage dans ce film. Un sur combien ? L’oubli du chiffre est sans importance : une série illimitée de visages vieux, beaux, bouffis, rudes, en larmes, illuminés… Le choix porte sur rien, un de ces visages n’en entraîne aucun ou les entraîne tous, dissemblables, singuliers, hors catégorie. Et dans ce défilé de singularités, ce qui [...]

Bonjour cinéma !

En 2010, les Spectres ont vu des films, comme tout le monde. Des nouveaux et des anciens, des pas très jeunes et des pas si vieux… Mais aux morts-vivants comme à Godard, l’âge importe peu, sauf quand il s’agit d’y passer pour de bon. Il n’y a pas de vieux livres ou de vieilles toiles, [...]

Admiration de

Mogwai
Burning Vincent Moon et Nathanaël Le Scouarnec

FILM MYSTIQUE Il y a quelque chose de mystique dans la musique de Mogwai. Ne seraient-ce que les partitions séquentielles, les redondances harmoniques, les variations sérielles qui reviennent à l’instar d’une fugue électro, et ces crescendi qui résonnent comme l’ivresse d’une communion extatique. Oui l’architecture musicale des œuvres de Mogwai induit cette proximité culturelle qui [...]

Passion du semblant et montage du réel

Les Infiltrés infiltrés
Notes On An American Film Director (J. Mekas)

Impressions subjectives à propos de « Notes On An American Film Director », le making-of par Jonas Mekas du film « Les Infiltrés », de Martin Scorsese. [...]

Lettre d’information Spectres du cinéma #21 – avril 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>