Tag Archives: voyage dans le temps

Redoubler d’attention: autour du voyage temporel

()

Noémie Lvovsky n’a pas refait Peggy Sue Got Married. Elle se souvient peut-être l’avoir aimé. Comme beaucoup, comme certains. Et au fond, qu’est-ce que ça peut bien nous faire  ? Dans Camille redouble, le personnage de Noémie retourne en 1985 ; et, en 1985, Peggy Sue n’est pas encore sorti. Laissons ces querelles de bénitiers ou ces suspicions de remake inavoués (ou de droits inavouables) à ceux qui s’y intéressent en feignant de s’en désintéresser.

Il n’y a pas lieu de parler de remake ou de copie ou de ré-édite. La réponse est dans le titre. Noémie Lvovsky a redoublé Peggy Sue. Elle ne l’a pas refait : elle l’a redoublé. Redoubler ce n’est pas « remaker », refaire ; redoubler, c’est réaliser à nouveau la même chose différemment, c’est emprunter un chemin familier conscient de revisiter ses pas. Lorsqu’on remake, on reprend à zéro, on part d’une tabula rasa qui élimine la conscience de ce qui a été fait auparavant ; ou, du moins, on souhaite vivre dans l’illusion que ce qui nous précède n’existe pas. C’est le principe du remake, cette idée que ce qui a été avant n’est plus le temps que l’on refait. Lire la suite »