Archives

Be my only, be the water where I’m wading

()

Cette scène, c’est la plus belle scène du monde.

En sortant du film, j’avais en tête cette musique, préparée platement par la vision de la bande-annonce (où elle accompagnait alors plusieurs moments, notamment une manifestation). Après avoir vu le film, elle est restée si profondément en moi que je l’ai écoutée en boucle. Mais la musique a tout perdu en quelques écoutes, réduite à un squelette rythmique et une voix mécanique. Et puis, j’ai revu cette scène. Tout est revenu, dans un grand flot d’émotions.

Bouleversement.

Pourquoi cette petite scène est-elle si forte ? Lire la suite »