Archives

Rachel se marie

()

Il n’y a strictement rien à sauver de Rachel se marie, que la critique a accueilli avec assez de bienveillance. Le film a quelque chose d’exécrable, et ça ne tient pas seulement à cette rage du déballage des sales petits secrets de famille, propre au genre du psychodrame, qui électrise ici tous les personnages au point de transformer ces préparatifs de mariage en un règlement de comptes œdipien assez assommant. Cela tient surtout à la manière dont cette fable édifiante croit régler par la même occasion la question qui n’a pas cessé de hanter les journaux américains ces dernières années : « Pourquoi le monde nous déteste-t-il ? Why do they hate us ? », se demandait-on à longueur d’éditoriaux. Sous ses dehors complaisants de mélodrame à vif, le film semble au fond un de ces contes rassurants que ma mère l’Oye d’Amérique s’écoute raconter pour bien dormir et faire oublier au monde les motifs de son ressentiment. Lire la suite »