Archives

Pollock : interloqué

()


Curieux biopic, trouvé un peu par hasard en DVD dans les rayons d’une des médiathèques qu’il m’arrive de fréquenter. Le film, signé de l’acteur-réalisateur Ed Harris en 2000, cumule peut-être les dangers du genre – qui connaît une véritable effervescence ces derniers temps, en particulier en France, notons-le pour le pire et rarement pour le meilleur – tout en acceptant, d’emblée, dans les choix propres au réalisateur, les reproches qui ne manqueront pas de lui être fait.

Le passage marquant ce point critique du film en son intérieur nous montre Jackson Pollock, au sommet de sa carrière, filmé avec une petite caméra portative par un type qui veut lui consacrer un documentaire (1). La gêne du peintre à être filmé en pleine action, semble essentiellement provenir de ce que l’enregistrement le renvoie à la fin de sa peinture et non à l’acte même de peindre. Le filmeur ne cherche à garder que la trace laissée par le peintre sur sa toile, par delà son geste « inconscient » ; ce qui parasite l’action et perturbe l’artiste. En cherchant à mettre en scène le travail de Pollock, il accentue son malaise, par exemple quand il lui demande de poser devant la toile blanche en feignant de réfléchir un moment à ce qu’il va peindre avant de se confronter à elle. Lire la suite »